mardi 10 décembre 2019

Un projet de citoyen concernés … des applications pédagogiques ?

La mesure de la radioactivité est raisonnablement accessible avec un appareil à se construire soi-même

On peut avec cet appareil qui associe un GPS à un détecteur Geiger et un enregistreur de données parcourir une région et explorer les taux de Radioactivité. 
Vous trouverez probablement que le granite du plan de travail de votre cuisine est deux fois plus radioactif que le reste de la maison, ou pourrez explorer si du radon s'accumule dans votre cave.
encourage le lecteur à aller vérifier sur Safecast

Les blocs de rocher devant Unimail émettent environ le double que le reste du secteur

Si vous allez en Valais ou en Auvergne vous pourrez voir que les massifs montagneux sont souvent bien plus radioactifs.


Fig 1: Les données enregistrées sur Safecast sont visualisables pour tous  [img]. Source :https://safecast.org/

Au départ c'est un projet (Safecast) citoyen lancé après l'accident de Fukushima par des japonais qui voulaient vérifier si l'information officielle était correcte (Brown, A., et al. ,2016). encourage le lecteur à aller vérifier dans l’article d’origine :  ici

Depuis c'est un projet citoyen auquel vous pourriez participer… avec vos classes ? 

Un doctorant du CERN, Oliver Keller, explore les usages pédagogiques de ces appareils et nous les présente à l'IUFE en salle PM15, le lundi 16 décembre 2019, à 12h15.


Le groupe de didactique des sciences physiques du Prof A. Mueller nous informe


Nous vous informons que le prochain séminaire Research and Practice in Science Education aura lieu à l'IUFE en salle PM15, le lundi 16 décembre 2019, à 12h15.
Oliver Keller, du CERN, donnera la présentation suivante : « Learning about radioactivity in soil and the atmosphere: Investigation of new experimental tools ».
Bien cordialement à vous,
Florian Stern

Références:

  • Brown, A., Franken, P., Bonner, S., Dolezal, N., & Moross, J. (2016). Safecast : Successful citizen-science for radiation measurement and communication after Fukushima. Journal of Radiological Protection, 36(2), S82. pdf