mardi 29 novembre 2016

la Science Appelle les Jeunes : semaine de recherche en chimie et science des matériaux


Vous le savez un important projet (Plan d'action mathématiques et sciences de la nature (MSN) ) se developpe à Genève, notamment pour améliorer l'enseignement des sciences et corriger le déséquilibre d'attractivité des sciences qui prive la science de nombreuses cervelles brillants juste parce qu'elles sont féminines,
Que vos élèves soient féminines ou masculins cette offre peut en motiver quelques un-e-s !


Chimie et sciences des matériaux

SLa
Vous n'êtes certainement pas sans savoir que la Fondation "la Science appelle les Jeunes" (http://sjf.ch/?lang=fr) organise de longue date la "semaine de recherche en chimie et science des matériaux" (http://sjf.ch/chimie-et-sciences-des-materiaux/?lang=fr), en partenariat avec les Universités de Genève, Fribourg, Bâle, l'Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich, et de nombreuses entreprises chimiques et pharmaceutiques de Genève et Bâle.
En 2017, la semaine se déroulera du 13 au 17 février (recherche en chimie; GE, FR, BS), respectivement du 8 au 17 février (recherche en science des matériaux; ETHZ).
Les inscriptions en ligne sont ouvertes aux élèves de 16-20 ans de toute la Suisse, jusqu'au 11 décembre 2016.
Cette année, la Fondation a constaté qu'un nombre peu élevé d'élèves romands s'étaient manifestés. Si vous avez identifié dans vos classes des élèves motivé-e-s par la science moléculaire, n'hésitez pas à leur suggérer de visiter http://sjf.ch/chimie-et-sciences-des-materiaux/?lang=fr et de s'inscrire!

jeudi 3 novembre 2016

Le colloque Wright 2016 Décoder le livre de la vie : la révolution génomique

De très grosses pointures pour les conférence, une journée pour les jeunes, des publications spécialement  pour vous ... et plus

Tous les deux ans depuis 1984, l'UNIGE accueille le colloque Wright pour la science, dont la vocation est de rendre les progrès de la science accessibles au grand public et d'encourager les jeunes à s'orienter vers une carrière scientifique.

A) Expériment@l a sélectionné pour vous une publication pour chaque spécialiste - et ce sont des très grosses pointures ! Avec Linda Buck,  Prix Nobel de physiologie ou médecine 2004, Svante Pääbo qui a établi la part importante de nos gènes est d'origine Néandertalienne,  Michael Snyder pour la médecine personnalisée,  Peter Sloterdijk pour une réflexion éthique des transhumains.  cf plus bas (Les membres Expériment@l-Tremplins peuvent obtenir ces articles).

B) Une journée est réservée aux jeunes   (cf plus bas)

C) Place au spectacle dans le jardin des bastions chaque soir du 2 au 20 novembre  (cf plus bas)





"Décoder le livre de la vie : la révolution génomique », le colloque donnera la parole à des spécialistes de différents domaines que l'avènement de la génomique a profondément transformés. Mais quelles sont les conséquences scientifiques, médicales, mais aussi éthiques du décodage de l'ADN? A l'image de la complexité de notre génome, ces questions ouvrent la voie à l'homme du futur.Quinze ans après l'obtention de la séquence complète de la chaîne ADN de l'homme, la génomique oblige à un certain nombre de réflexions. En effet, les scientifiques ont acquis non seulement la capacité de séquencer les génomes, mais également celle de les modifier. De ceci découle une responsabilité importante qui pose de véritables questions éthiques.


A) les conférences

Comprendre le sens de l'odorat Lundi 7 novembre 2016 18h30

Linda Buck, Biologiste et neuroscientifique  Prix Nobel de physiologie ou médecine 2004, se penchera sur les multiples gènes impliqués dans l'odorat et la manière dont notre cerveau détecte les variétés d'odeurs auxquelles l'homme est confronté chaque jour



Médecine personnalisée: le décodage génomique et autres profilages,   Mardi 8 novembre 2016 18h30

Michael Snyder Généticien abordera la question du profilage génétique qui permet de détecter et comprendre des maladies affectant l'être humain. En offrant une approche personnalisée des pathologies, ces méthodes analytiques ouvrent la voie à une médecine d'un type nouveau.
  • Chen, R., & Snyder, M. (2013). Promise of personalized omics to precision medicine. Wiley Interdisciplinary Reviews. Systems Biology and Medicine, 5(1), 73‑82. https://doi.org/10.1002/wsbm.1198



L'Homme de Néandertal et nos origine, Jeudi 10 novembre 2016 18h30

Svante Paabo Biologiste spécialiste de la génomique de l'évolution présentera les profilages génétiques effectués sur l'Homme de Néandertal, permettant d'affiner le scénario de l'émergence de l'être humain moderne.




L'humain à nouveau « améliorable »,  Vendredi 11 novembre 2016 18h30

Peter Sloterdijk Philosophe et essayiste,  exposera les problématiques éthiques que pose la génomique, tant d'un point de vue scientifique que religieux
  • Sloterdijk, P. (2014). You Must Change Your Life. John Wiley & Sons.



B) Pour les jeunes

Le mercredi 9 novembre 2016, les jeunes seront à l'honneur. Ils seront invités cette année à un voyage au coeur du vivant. Ceux-ci pourront  rencontrer les quatre scientifiques du colloque et auront ainsi tout le loisir de discuter avec eux dans un cadre informel. Cette rencontre se veut un moment d'exception offrant l'opportunité à de jeunes adultes d'être en contact direct avec des scientifiques de renommée internationale.
Cette rencontre aura lieu au Centre médical universitaire (CMU) et sera accompagnée d'une visite de laboratoires de génomique ainsi que de l'exposition Génome.
Cette rencontre est réservée aux jeunes de 14 à 20 ans sur inscription : Dorothee.Dumoulin@unige.ch ✆ +41 22 379 73 92

C) Place au spectacle !

L'art aura aussi sa place lors de ce 17ème colloque Wright, avec, pour la seconde fois, l'organisation d'un spectacle sons et lumières projeté sur la façade du bâtiment Uni Bastions. Intitulé « Aux bastions des gènes », il aura lieu tous les soirs, du 2 au 20 novembre (trois présentations de 20 minutes à 17h45, 19h et 20h30, côté parc). Un moment qui alliera science dure et poésie, pour le bonheur des petits comme des grands.



Madame, Monsieur,
Cet automne l'Université accueille le 17e colloque Wright pour la science. La précédente édition avait été accompagnée d'un spectacle son et lumière, dont nombre d'entre vous se souviennent sans doute encore. Etant donné le succès de la manifestation en 2014, la Fondation Wright a décidé de réitérer l'expérience cette année. Un spectacle son et lumière illuminera à nouveau la façade du bâtiment central d'Uni Bastions. Intitulé «Aux bastions des gènes», il aura lieu tous les soirs, du 2 au 20 novembre 2016. Un moment qui alliera science et poésie, pour le bonheur des petits comme des grands. 
Tous les soirs du 2 au 20 novembre
Trois représentations d'une durée d'environ 15 minutes: 17h45, 19h et 20h30
Uni Bastions, côté parc
N'hésitez pas à partager vos photos et impressions en utilisant le #ColloqueWright

SimplyScience.ch donner le goût des sciences…

SimplyScience : donner le goût des sciences…

La fondation SimplyScience a pour objectif de donner le goût des sciences et de la technique aux enfants et aux jeunes, dans l'espoir de susciter chez eux des vocations pour ces domaines. La fondation s'associe aux engagements pris dans ce sens par l'industrie, les écoles, les hautes écoles et les différentes associations. 


La fondation SimplyScience est une initiative de scienceindustries, l'organisation économique du secteur suisse chimie - pharma biotech, qui compte environ 250 sociétés membres (www.scienceindustries.ch).




SimplyScience.ch est soutenu par le Département fédéral de l'économie (DFE) et fait partie de l'initiative «Promotion de la relève en sciences naturelles, mathématique et technique SMT» (voir le Communiqué de presse).

Newsletter 2/2016

Participez avec votre classe...


Bonjour !
Les gymnasiens peuvent bientôt s'inscrire avec leur classe à notre concours national «Science on the move». Plus d'informations dans la vidéo et l'article ci-dessous.
La fondation SimplyScience animera un atelier aux portes ouvertes de l'EPFL et sur son stand présentera une expérience et un concours. Votre visite nous ferait plaisir!
SimplyScience soutient comme chaque année un championnat pour scientifiques en herbe au mois de mars. Pour participer, il faut vite s'inscire.
Et encore d'autres découvertes à faire sur simplyscience.ch.
L'équipe romande de SimplyScience


Concours

Science on the Move

Début 2017 aura lieu la quatrième édition du concours de biochimie organisé par SimplyScience pour les classes du Secondaire II. Les inscriptions seront ouvertes à la mi-novembre. Parlez-en à vos élèves.


A venir...

L'EPFL ouvre ses portes, c'est Scientastic!

SimplyScience sera aux portes ouvertes de l'EPFL et au festival Scientastic qui auront lieu sur le campus de Lausanne les 5 et 6 novembre 2016. Vous pourrez entre autres y explorer les mystères du temps.


A venir...

Olympiades Suisses de Physique

Dans votre classe, vous avez un-e gymnasien-ne fasciné-e par la physique? Aux Olympiades Suisses de Physique, il/elle pourra montrer de quoi il/elle est capable. Sur notre site, vous trouverez aussi des informations sur les olympiades de mathématiques et de chimie.


A venir...

Championnat de sciences

Les inscriptions sont ouvertes pour la prochaine édition du championnat «Curieux et inventifs» pour scientifiques en herbe de 9 à 15 ans. Il aura lieu le 4 mars 2017. Chaque équipe a besoin d'un adulte pour jouer le rôle de coach. Dans cet article sur l'édition 2014, vous trouverez plus d'informations sur ce championnat.


Actualités

Partie de cache-cache avec les animaux

Du changement de couleur à l'imitation d'une chouette, les techniques de camouflage chez les animaux se révèlent très variées et époustouflantes!


Sinon, quoi de neuf?






Il y a encore beaucoup à explorer sur SimplyScience.ch


jeudi 27 octobre 2016

Virus et Monstres émergents? une conférence pour prendre la mesure. jeudi 3 novembre un Symposium pour approfondir.

Symposium ouvert à tous et conférence grand public  «Monstres émergents? Un journaliste dans le monde des virus»jeudi 3 novembre 

Les maladies émergentes fascinent et effraient les élèves, interpellent les enseignants et remettent parfois en question les programmes et plans d'étude. Elles constituent des exemples passionnants pour illustrer la nécessaire perspective évolutive dans plusieurs chapitres ( génétique, virus, maladies, prévention, immunité, etc). Sans doute ne facilitent-elles pas les choix pour préparer les cours de biologie dont les contenus ont grossi avec les années alors que les ressources diminuent plutôt. Mais elles insufflent de l'actualité et aident à accomplir la mission de l'enseignement des sciences : aider à comprendre le monde dans lequel évoluent les élèves, à prédire les effets de leurs actions, et participer à la prise de décision. 

En vue du symposium et de la conférence, le professeur Laurent Kaiser propose aux membres Expériment@l-Tremplins une sélection articles. Pour se préparer au symposium ou à la conférence, pour approfondir après, ou pour ceux qui ne pourraient pas venir. Ou pour trouver des informations moins vulgarisées que les médias habituels :

"Le premier, général sur les phénomènes engendrant les maladies virales émergentes, le second une revue sur le Zika, très à la mode, un article sur les origines du MERS Coronavirus, et des publications notamment de l'équipe de Genève, sur la maladie à virus Ebola (dont le papier sur le patient qui a été traité à Genève). "
Ces articles sont référencés plus bas. Et un accès réservé aux membre leur est offert.

Trente nouvelles maladies virales en 30 ans … -> Centre des maladies virales émergentes.


Les virus émergents font la une de l'actualité depuis plusieurs années. Ebola, MERS, Zika, ces menaces constituent un véritable défi pour la santé mondiale. Mais comment mieux connaître ces virus pour les combattre ? «C'est au lendemain de l'épidémie d'Ebola de 2014, où de nombreux spécialistes des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et de la Faculté de médecine de l'Université de Genève (UNIGE) ont été mobilisés en Afrique comme ici, que nous avons décidé de mettre sur pied un Centre des maladies virales émergentes commun aux deux institutions», explique Laurent Kaiser, professeur à la Faculté de médecine de l'UNIGE, chef du service des maladies infectieuses des HUG et directeur de ce Centre. «Notre but: regrouper nos compétences et nos ressources afin de réagir efficacement et rapidement face à toute maladie virale inattendue.»
Le Centre des maladies virales émergentes met ainsi en réseau des experts en virologie, en diagnostic, en immunologie, mais aussi en intervention de crise, en santé publique et en systèmes de santé. Il est ainsi l'un des rares centres au monde capable d'offrir cette expertise intégrée. Pour marquer cette naissance, un symposium scientifique international est organisé les 3 et 4 novembre prochains, et réunira à Genève les meilleurs spécialistes des maladies virales émergentes. Pour des informations complètes sur le symposium, voir ici. Il est ouvert à tous sur inscription

Fig 1
: Symposium for emerging viral diseases [img] source: University of Geneva -> Symposium for Emerging Viral Diseases

En marge du symposium, Richard Preston, journaliste et auteur de nombreux best-sellers traitant des maladies infectieuses, présentera une conférence grand public

«Monstres émergents? Un journaliste dans le monde des virus»

jeudi 3 novembre à 18h30
en anglais avec traduction simultanée, entrée libre, Uni Dufour

Les virus émergents ont le pouvoir de semer la panique tant dans les zones affectées que bien plus loin, sur Internet et dans les médias. Les journalistes endossent alors le rôle de passeurs de messages entre les médecins, les chercheurs, les agences sanitaires internationales, les populations affectées et le grand public. S'ils décryptent le langage scientifique et apportent une dimension historique à ces épidémies, les journalistes témoignent également des expériences des personnes touchées comme de leur propre vécu. A partir de l'histoire passée et présente des virus émergents, Richard Preston décrira quelques-uns des moments forts de sa carrière d'écrivain de «terrain». L'occasion d'approcher de plus près ces menaces insaisissables.

Présentation du symposium

The recent viral outbreaks of Ebola in West Africa and Zika in South America have highlighted the ability of new viruses to cause health crisis of international concern.

Since viruses were initially discovered, in the first half of the 20th century, the number of viral diseases identified in humans has increased continuously. More than 30 new viruses, causing acute or chronic diseases in humans have been identified in the last thirty years. While some have been unrecognized human companions for centuries others have emerged from the animal world only recently, as indeed animals are the main reservoir for most viruses on earth. The Influenza virus is probably the best illustration of the ever-adaptive capacity of viral organisms to evolve and cross the barrier of species. Moreover, these phenomena are largely unpredictable. Despite our extensive knowledge of the viral biology and environmental factors that can bolster outbreaks, global health authorities and scientists have so far remained unable to accurately predict the most recent epidemics. Among others, HIV is certainly one of the best example of an emerging virus: from non-human primates, it has adapted and spread to cause one of the most impressive and devastating human pandemics in recent human history.

This two-day symposium will provide participants with a unique opportunity to foster exchanges and collaborations around high-level interventions given by world-class specialists on emerging viral diseases. A diverse range of themes will be discussed including: the key biological characteristics that promote the spread of these viral agents, recent epidemiological trends, clinical and public health impact of emerging viral diseases, new vaccines and medical strategies and many more...

Geneva is home to WHO headquarters as well as to several other global health agencies and NGOs, and thus a near-ideal location to host this exceptional symposium.

On behalf of the University of Geneva Faculty of Medicine and of the Geneva University Hospitals, we warmly welcome you and wish you a fruitful meeting.


Références

Les membres Expériment@l-Tremplins peuvent accéder à ces textes voir plus bas) 


Howard CR, Fletcher NF.
Emerg Microbes Infect. 2012 Dec;1(12):e46. doi: 10.1038/emi.2012.47. Epub 2012 Dec 26. Review
2.    Zika Virus.
Petersen LR, Jamieson DJ, Powers AM, Honein MA.
N Engl J Med. 2016 Apr 21;374(16):1552-63. doi: 10.1056/NEJMra1602113. Epub 2016 Mar 30. Review.
Mohd HA, Al-Tawfiq JA, Memish ZA.
Virol J. 2016 Jun 3;13:87. doi: 10.1186/s12985-016-0544-0. Review.
Schibler M, Vetter P, Cherpillod P, Petty TJ, Cordey S, Vieille G, Yerly S, Siegrist CA, Samii K, Dayer JA, Docquier M, Zdobnov EM, Simpson AJ, Rees PS, Sarria FB, Gasche Y, Chappuis F, Iten A, Pittet D, Pugin J, Kaiser L.
Lancet Infect Dis. 2015 Sep;15(9):1034-40. doi: 10.1016/S1473-3099(15)00229-7. Epub 2015 Jul 19. 
Vetter P, Fischer WA, Schibler M, Jacobs M, Bausch DG, Kaiser L.
J Infect Dis. 2016 Oct 15;214(suppl 3):S177-S184.
Jacobs M, Rodger A, Bell DJ, Bhagani S, Cropley I, Filipe A, Gifford RJ, Hopkins S, Hughes J, Jabeen F, Johannessen I, Karageorgopoulos D, Lackenby A, Lester R, Liu RS, MacConnachie A, Mahungu T, Martin D, Marshall N, Mepham S, Orton R, Palmarini M, Patel M, Perry C, Peters SE, Porter D, Ritchie D, Ritchie ND, Seaton RA, Sreenu VB, Templeton K, Warren S, Wilkie GS, Zambon M, Gopal R, Thomson EC.
Lancet. 2016 Jul 30;388(10043):498-503. doi: 10.1016/S0140-6736(16)30386-5. Epub 2016 May 18.
Vetter P, Kaiser L, Schibler M, Ciglenecki I, Bausch DG.
Lancet Infect Dis. 2016 Jun;16(6):e82-91. doi: 10.1016/S1473-3099(16)00077-3. Epub 2016 Mar 22. Review



 Accès réservé aux membres Expériment@l
ZikaNEJMreview.pdf
PostEbolaSyndrome.pdf
PatientEbolaHUG.pdf
MemishMERS.pdf
JacobsEbolaMeningoencephalitis.pdf
J Infect Dis-2016-Vetter-S177-84SheddingTransmissionEbola.pdf
EmergingvirusFletcher.pdf
ruppe_future_microbiol_2016.pdf

jeudi 20 octobre 2016

Peut-on enseigner la relativité générale et la cosmologie moderne au collège ?

Peut-on enseigner la relativité générale et la cosmologie moderne au secondaire II  ?  

La plupart des notions enseignées au secondaire II en physique appartiennent à la physique classique pré-einsteinienne… alors que la biologie enseignée dans ces mêmes niveaux incorpore de très larges apports de la recherche récente - plus de la moitié de ce qui s'enseigne dans certains chapitres comme la génétique ou l'immunologie n'était pas connu lorsque les enseignants de biologie les plus expérimentés ont fait leurs études !
On évoque en général la complexité et l'abstraction ainsi l'importante part des mathématiques de la physique contemporaine pour justifier ces choix dans les programmes.

La transposition didactique (Chevallard, 1991) est le processus qui, partant des savoirs de recherche, filtre et transforme les savoirs pour en faire des savoirs enseignables. Des autorités scolaires définissent des plans d'études, des commissions établissent une progression, les enseignants apprêtent ces contenus à leur manière. A chaque étape, les contraintes des situations et les valeurs des acteurs transforment et sélectionnent la matière enseignée. Chevallard suggère que ces transformations sont inévitables et ne sont pas une dégradation, mais une adaptation à un autre milieu. En effet, les savoirs qu'on retrouve en classe doivent avoir certaines caractéristiques : par exemple, ils peuvent être clairement identifiés, conduisent à de nombreuses activités et exercices et sont aisés à évaluer.

Un groupe de chercheurs et d'enseignants avec le prof. A. Mueller et la Dr Alice Gasparini  essaie d'introduire au secondaire II des chapitres choisis de la physique moderne sans les dénaturer : Cosmologie Moderne et Relativité Générale.

Ils vous proposent de participer à cette exploration: 

Aux enseignants de physique et/ou mathématiques intéressés Genève, le 10 octobre 2016
Objet : Matériel didactique sur la Cosmologie Moderne et la Relativité Générale pour le secondaire II (MaDiCMRG)
Chers collègues,
A chaque époque de l'histoire humaine, les modèles cosmologiques ont occupé aussi bien les philosophes que les scientifiques, car ils touchent depuis la nuit des temps aux questions fondamentales de qui nous sommes et dans quel monde nous vivons. Aujourd'hui la cosmologie est une des branches particulièrement attractive pour tout public, qu'il soit jeune ou plus âgé.
Pourquoi alors ne pas utiliser ce levier pour renouveler l'enseignement de la physique en introduisant des activités sur la Cosmologie Moderne (CM) ? Cela permettrait entre autres de donner aux élèves une idée de l'évolution de la démarche scientifique pendant ce dernier siècle. En effet, c'est d'une part grâce aux dernières avancées technologiques (par exemple celles qui ont permis les premières détections directes d'ondes gravitationnelles) et d'autre part aux observations par des satellites comme Hubble ou Planck, qu'en quelques dizaines d'années la cosmologie est passée d'un statut de branche secondaire de l'astrophysique à celui de science exacte découvrant les extraordinaires surprises que nous offre l'univers. Ainsi, les expériences de CM, menées par des collaborations de plusieurs centaines de scientifiques et se prolongeant sur des dizaines d'années, feront bientôt appel aux nouvelles générations. Il est donc important d'informer les jeunes d'aujourd'hui des enjeux et des difficultés de la recherche fondamentale.
La CM est aussi une science récente d'un point de vue conceptuel, elle dérive directement de la conception nouvelle et révolutionnaire de l'espace-temps issue de la Relativité Générale (RG), avec des éléments de Mécanique Quantique. Or, le formalisme mathématique qui décrit ces théories reste peu accessible même au niveau gymnasial, raison pour laquelle la CM est écartée des programmes du secondaire II.
Dans cette perspective, à l'occasion du centenaire de la RG, le projet pédagogique SwissMAP de l'Université de Genève a développé du matériel didactique ayant comme fil conducteur la CM, visant l'introduction de certaines notions de RG et plus généralement de physique moderne dans le cursus scolaire. Ce matériel est constitué d'un cours complet d'introduction à la CM pour l'option complémentaire (OC), complétant l'enseignement classique de physique. Il vise à établir un lien entre le monde de la physique moderne et l'école, au delà de la vulgarisation grand public. Un effort didactique a permis de réduire le background mathématique à un niveau gymnasial, entre le « sans formules » de la vulgarisation et celui d'un cours universitaire. Ce choix permet d'approfondir l'appropriation des notions et de maintenir un lien entre le formalisme mathématique et l'intuition physique.
Le cours se compose de huit chapitres, chacun incluant une partie théorique et des activités annexes avec corrigés. Même s'il existe un ordre naturel dans la succession des chapitres, chacun peut être pris de manière indépendante. De plus, parmi l'ensemble des activités, certaines sont prévues pour être adaptées et/ou traitées ponctuellement dans le contexte d'autres cours, en physique discipline fondamentale (DF) ou en applications mathématiques (AM), ou encore comme lecture d'introduction d'un travail de maturité (TM). Le cours a déjà été testé sur le terrain en 4e OC dans un collège genevois. Pour l'améliorer, nous recherchons des enseignants du secondaire II gymnasial qui acceptent :
  1. 1)  prendre connaissance du matériel didactique et faire part de leurs critiques/suggestions/corrections,
  2. 2)  tester une partie des activités en classe, idéalement dans un cours OC.
Tout maître intéressé pourra contacter Mme Alice Gasparini (alice.gasparini@unige.ch) pour plus de renseignements.
Avec nos plus cordiales salutations,
Alice Gasparini et Andreas Müller
Microsoft Word - LettreMaDiCMRG111016.docx
Les activités sont disponibles   ici

Fig 1: un exemple d'activité tiré de ces documents [img] source Serie 09 Ondes gravitationnelles.pdf


Sources

  • Chevallard, Y. (1991). La transposition didactique. Du savoir savant au savoir enseigné (2e éd. revue et augmentée, 1985 lre ed.). Grenoble: La Pensée sauvage.

jeudi 6 octobre 2016

Un camp d'astronomie pour les élèves : délai au 11 octobre !

Un camp d'astronomie pour les élèves ( en anglais)


ESO ASTRONOMY CAMP 2016

The Visible and Hidden Universe



Programme (87.3 KB)
ESO Astronomy Camp for Secondary School Students
http://www.sterrenlab.com/camps/eso-astronomy-camp-2016/


What?

Would you like to spend a week in the Italian Alps doing astronomy activities with other friends of your age and become part of a vibrant international community of alumni and astronomers?
Join the ESO Astronomy Camp for a unique experience at the Astronomical Observatory of the Autonomous Region of the Aosta Valley!
The camp will explore the theme of the Multiwavelength Universe via several astronomical sessions, including lectures, hands-on activities, and night-time observations with the telescopes of the Observatory, alongside various social activities, winter sports and excursions.
The European Southern Observatory (ESO) will be responsible for the final scientific programme for the ESO Astronomy Camp and will provide support with lecturers and material together with the Astronomical Observatory of the Autonomous Region of the Aosta Valley and other European observatories and universities.

2 bourses

Le groupe de didactique des sciences et section de physique offrent deux bourses car l'ESO réserve les bourses aux membre de l'UE…)
(Les critères pour  ces bourses sont les mêmes que le site de l'ESO  la valeur de la bourse = frais de participation (500 EUR)) -> contacter Andreas.mueller@unige.ch

Cependant, on peut participer (être admis au camp) si on finance soi-même

Le délai est hélas très court : jusqu'au 11 octobre pour s'inscrire.

vendredi 30 septembre 2016

Les microbes évoluent, les stratégies de recherche et cliniques aussi ... se tenir au courant !?

Les bactéries ne sont plus ce qu'elles étaient ... les techniques non plus !

Le rapport de notre société aux bactéries change au cours des années (Cf. par exemple Bio-Tremplins  Les bactéries autrefois ennemi n°1 , hier tolérables , aujourd'hui nécessaires ?  ). L'évolution de la pensée et des techniques en biologie - de moins en moins moléculaire et de plus en plus en termes de flux d'information, de séquences, de génomique – modifie à la fois notre compréhension des phénomènes bactériens, des pathologies et des approches cliniques.

Prendre la mesure des implications en classe de ces évolutions est difficile pour les enseignants - même les lecteurs de Bio-Tremplins et Expériment@l-Tremplins. Une formation continue sur le microbiote organisée par R. Kopp avec le Prof. Schrenzel l'an passé avait connu un succès impressionnant.
De belles conférences lors des
journées de la microbiologie ont permis  de comprendre, de stimuler sa curiosité, de remettre en question ses certitudes.

Voici de nouveaux évènements qui permettront encore de vous faire plaisir, d'y envoyer vos élèves.

Au final ces initiatives permettent de mieux remplir la mission de l'enseignement des sciences (PER) d'aider nos élèves à comprendre, expliquer prédire et décider dans un monde en mutation.   "comprendre le monde naturel et de prendre des décisions" (CIIP., 2011)

A) Céline Brochier une des conférencières, aux
journées de la microbiologie vous propose - après l'évènement cette fois -   des publications pour approfondir (Les membres Expériment@l-Tremplins peuvent obtenir ces articles)
  • Forterre, P., Gribaldo, S., & Brochier, C. (2005). Luca : À la recherche du plus proche ancêtre commun universel. Médecine/sciences, 21(10), 860‑865. http://doi.org/10.1051/medsci/20052110860
  • Brochier-Armanet, C. (2008). Origine et Evolution de microorganismes. Bulletin de la Société Française de Microbiologie. http://www.frangun.org/brochier_sfm_2008.pdf
  • Gribaldo, S., & Brochier, C. (2013, février). LUCA, ancêtre de tous les êtres vivants. Les dossiers de la recherche, p. 29‑31. intranet.pdf
Si vous avez manqué le  9es journées de microbiologie, vous pouvez retrouver les conférences sur le site de l'UNIGE:



Brochier-Armanet, C. (2016). Habitabilité, adaptation et origine de la vie. Genève. Consulté à l’adresse https://mediaserver.unige.ch/play/95910
Linder, P., & Bouillaguet, S. (2016). Flore buccale: équilibre délicat entre Yin et Yang. Genève. Consulté à l’adresse https://mediaserver.unige.ch/play/95920


B) Une conférence bientôt par le Prof. Schrenzel et le Dr Ruppé " De la chasse à la guerre contre les bactéries, une révolution est en marche" 
Cf Plus bas pour les détails

Etienne Ruppé, un des conférenciers vous propose une publication (Les membres Expériment@l-Tremplins peuvent obtenir ces articles)

  • Ruppé, E., Baud, D., Schicklin, S., Guigon, G., & Schrenzel, J. (2016). Clinical metagenomics for the management of hospital- and healthcare-acquired pneumonia. Future Microbiology, 11(3), 427‑439. https://doi.org/10.2217/fmb.15.144   | intranet.pdf
C) le BioScope organise une SOIREE PUBLIQUE: DECOUVRIR LES BACTERIES ! Mardi 11 octobre 2016 de 18:00 à 20:00
Cf plus bas


B)

DE LA CHASSE À LA GUERRE CONTRE LES BACTÉRIES, UNE RÉVOLUTION EST EN MARCHE

Conférence publique
Mercredi 12 octobre 2016, dès 18h30
Auditoire Jenny – HUG, rue Gabrielle-Perret-Gentil 4, 1205 Genève L'événement sera suivi d'un apéritif ouvert à tous.

Depuis Pasteur jusqu'à la fin du XXe siècle, la culture de bactéries était la règle pour diagnostiquer une infection bactérienne. Au milieu des années 2000, de nouvelles technologies sont apparues permettant de lire l'ADN et de travailler à partir du génome des bactéries.
Aujourd'hui, que faut-il faire ? Mettre Pasteur à la retraite et tout miser sur la génétique ? Début de réponses avec le Pr. Jacques Schrenzel et le Dr. Etienne Ruppé du Laboratoire de recherche génomique des HUG.



C)
Découvrir les bactéries!
Date, heure et lieu de l'événement :
Mardi 11 octobre 2016 de 18:00 à 20:00
CMU (Centre Médical Universitaire)
Rue Michel-Servet 1
Rendez-vous à l'entrée 1 rue Michel-Servet
1206 Genève
Suisse

Afficher la carte



SOIREE PUBLIQUE: DECOUVRIR LES BACTERIES !
Une pièce de monnaie porte-t-elle plus de bactéries qu'un smartphone? Ou que du savon? Combien de micro-organismes avons-nous dans le corps? A quoi ressemblent ces êtres microscopiques?
Venez répondre à ces questions en observant des bactéries lors de la prochaine soirée publique du Bioscope au CMU. 
Apportez-nous vos objets du quotidien afin de les tester!

Reférences

  • CIIP. (2011). Plan d'études Romand Mathématiques et sciences de la nature. Romandie, Suisse: Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse Romande et du Tessin,.
  • Conférence des Directeurs du DIP Genève, & Collectif d'enseignants. (2005). Plan d'études Collège de Genève. DIP Genève.